Vous êtes ici : Accueil

Dégâts climatiques

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

n°vert

0 800 002 220
(coût d'un appel local)
Vous venez de subir des dégâts suite aux derniers évènements climatiques, la Chambre d'Agriculture de la Gironde répond à toutes vos questions.

La Chambre d'Agriculture à vos côtés

Dimanche 15 juillet après-midi et encore en soirée, de violents orages de grêle se sont abattus en Gironde. Même s'il est trop tôt pour quantifier réellement les dégâts, les premiers retours laissent entrevoir de nombreuses pertes en viticulture, maraîchage, cultures céréalières et prairies.

Toutes les équipes de la Chambre d'Agriculture sont déjà sur le terrain pour quantifier les dégâts et vous accompagner au mieux dans les jours à venir.

Un numéro vert est dès à présent activé pour répondre à toutes vos questions  : 0800 002 220 (coût d’un appel local).

Nous vous invitions également à déclarer les dégâts subis directement en ligne au moyen du formulaire ci-après. Vos déclarations sont importantes afin que nos services puissent évaluer de façon précise l’étendue du sinistre.

Ne restez pas seul

Des décisions sont à prendre dès maintenant pour se relever du sinistre subi et assurer l'avenir des propriétés.

Les conseillers d'entreprise de la Chambre d'Agriculture sont là pour vous aider à établir un plan d'actions et faciliter vos démarches auprès des organismes bancaires, pour des prêts de consolidation ou de trésorerie par exemple. Parce que chaque situation est différente, c'est un appui au cas par cas, mis en oeuvre si besoin en concertation avec la MSA, les banques, les centres de gestion, les services administratifs, les coopératives. Découvrez le dispositif d'accompagnement...

 

Prorogation au 20 août des demandes de CMD Grêle pour les exploitants viticoles situées dans les communes touchées par les orages de grêle des 4 et 15 juillet.

 

Télécharger la liste des communes sinistrées ("V" pour les communes viticoles).

 

Mesures mobilisables

Suite à la grêle du dimanche 15 juillet 2018, 4 mesures sont d'ores et déjà mobilisables :

  • la demande individuelle de dégrèvement de TFNB (se signaler avant la récolte). Mesure mise en place pour les viticulteurs n'ayant pas bénéficié de la mesure collective de dégrèvement suite à l'orage du 26 mai
  • le chômage partiel : demande à effectuer auprès de la DIRECCTE dans le mois qui suit le sinistre pour une utilisation dans les 6 mois (sans obligation)
  • les conventions de mise à disposition (CMD) grêle via la SAFER
  • l'achat de vendange

Pour plus d'informations sur ces 4 mesures mobilisables à court terme, télécharger la note Récapitulatif des dispositifs mobilisables en cas d'orage de grêle.

 

 

Premier bilan

Selon les premiers retours de nos conseillers de terrain, les dégâts concerneraient de nombreuses productions girondines :

  • Vignes : 2 000 hectares de vignes touchées dont 1 000 dans le Langonnais et le Sauternais, le reste dans le Sud Médoc (du Taillan-Médoc à Ludon-Médoc) et dans les Côtes de Bourg. Dans ces deux secteurs, certaines parcelles de vignes avaient été préalablement touchées par la grêle du 26 mai dernier. Les secteurs de Galgon, Périssac et Vérac ont également été impactés.
  • Maraîchage : la zone maraîchère des Jalles (Eysines, Blanquefort, Bruges, Le Taillan-Médoc, Le Haillan) a été dévastée.
  • Grandes Cultures : les cultures du Sud Gironde, en particulier dans le secteur d'Auros (Brannens, Saint-Pierre de Mons, Aillas, Sigalens, Savignac) ont également été touchées. De gros dégâts sont d'ores et déjà répertoriés sur maïs, tournesol, tabac, haricots verts.
  • Prairies : de gros dégâts sont à déplorer en Sud Gironde et en Sud Médoc.

Ces informations sont des premières estimations qui seront affinées dans les prochaines heures par les services de la Chambre d'Agriculture de la Gironde.

Télécharger la carte des pertes viticoles par commune

Contact

Philippe ABADIE

Directeur du service Entreprise
05 56 79 64 14
p.abadie@remove-this.gironde.chambagri.fr